line decor
 Bonjour, nous sommes le  
line decor
theatre
THEATRE DU CARRE ROND
23 rue des trois rois 13006 marseille
Licence spectacles 1-1068436
Direction: Michel ADJRIOU / Dominique LAMOUR
Métro:ND du Mont Cours Julien
Parking: Cours Julien/La Plaine
Bar Salle Climatisée
Tel 06.11.29.25.05
 plan

 
twitter: @lecarrerond




Franz Kafka est né en 1883 au sein d'une famille juive à Prague, alors sous la domination austro-hongroise. Son père était un commerçant bourgeois autoritaire qui lui inculque une éducation stricte. Il part faire ses études en Allemagne, où il se passionne pour la littérature. Il rédige, entre autres, le Procès, la Métamorphose (1915), , puis Lettre au père (1919). Atteint par la tuberculose, Kafka se sent vulnérable dans un monde qu'il trouve complexe et dangereux. Il cherche dans ses oeuvres un moyen d'échapper à la domination et la dépendance des autres. Il se décharge ainsi de ses angoisses profondes et représente souvent la cruauté du monde. Sa vie amoureuse se résume à un doute perpétuel et à des engagements jamais tenus. Il finit ses jours peu connu du public. Ses oeuvres seront publiées à titre posthume et découvertes seulement au lendemain de la Seconde guerre mondiale.

theatre


Dominique Lamour Metteur en scène. Co-fondateur de la Compagnie et du Théâtre du Carré rond de Marseille, il crée ce lieu en 2008 avec Michel Adjriou proposant une mise en scène atypique de la Cantatrice Chauve d'Eugène Ionesco qui a déjà accueilli plusieurs milliers de spectateurs.. Il met en scène ensuite plusieurs pièces : Le Projet Laramie de Moisés Kaufman d'après un fait divers authentique sur le meurtre sauvage d'un jeune étudiant gay américain, puis se replonge dans l'univers de Ionesco pour monter Rhinocéros et réalise Manhattan Medea de Dea Loher, pièce contemporaine inspirée du mythe de Médée et Jason transposé dans le New-York d'aujourd'hui. Il propose en Janvier 2014 Huis Clos de Jean-Paul Sartre puis met en scène une adaptation de La Métamorphose de Franz Kafka. Il présente en juin 2016 Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, l'histoire du tueur en série italien Roberto Succo puis entreprend les mises en scène Des bons bougeois de René de Obaldia et de Oh les beaux jours de Samuel Beckett. Il reprend également régulièrement depuis onze ans le répertoire de Georges Brassens accompagné par Nicolas Mattéï (guitare solo) Sylvain Congès (guitare rythmique) et Jean-Christophe Gautier (contrebasse).



 
La Cie du Carré Rond présente
La Métamorphose
d'après Franz Kafka
Adaptation: Boris BAYARD, Anthony DEGOIS, Dominique LAMOUR




Mise en scène et scénographie: Dominique LAMOUR
Décors Costumes Régie: Michel ADJRIOU
Modelage Maquillage: Emilie BRUNA


Distribution: Candice Blanchamp - Sophie Damour - Anthony Degois - Alexis Pottier - Jérôme Savajols

Tarif Normal : 16.00 € Tarif réduit : 12.00 € (Etudiants - Demandeurs d'emploi - RSA)
à 20h30
Ven 16/02
Réservation
Sam 17/02 Réservation  
Jeu 22/02 Réservation
Ven 23/02 Réservation  
Sam 24/02 Réservation
Jeu 10/05 Réservation  
Ven 11/05
Complet
Sam 12/05 Réservation  
Jeu 17/05
Réservation
Ven 18/05 Réservation  
Sam 19/05
Réservation  
NOUVEAU! LE PASS 10 places
à utiliser seul ou avec les personnes de votre choix tout au long de la saison 2017/2018


Tarif Préférentiel

En savoir plus
 
Un matin, Gregor Samsa, commis voyageur, se lève pour aller au travail mais se rend compte que durant la nuit il s'est métamorphosé en « une monstrueuse créature». Il tente cependant de commencer les activités d'une journée normale, mais, couché sur le dos, ne parvient pas à sortir de son lit. Le fondé de pouvoir de son employeur arrive pour s'enquérir de la raison du retard insolite de Gregor. Après de longs et pénibles efforts, Gregor réussit à ouvrir sa porte et à passer la tête dans l'entrebâillement..

"En imposant à soi-même, une trop grande responsabilité, ou plutôt, toutes les responsabilités, on se broie."
Franz Kafka

Adapter pour le théâtre "La Métamorphose" de Franz Kafka ne peut pas être qu’une occasion à saisir, un train littéraire à ne pas rater, un creuset aux vallons séduisants, un public à enchanter, c’est bien une cause, une forme de lutte. La source de notre parti pris ne s'arrête pas seulement dans le regard que l’on aurait d’une époque au travers du prisme de l’auteur mais dans la place du thème de cette nouvelle, plus que jamais perpétué dans notre quotidien. Gregor Samsa porte le sceau fatal d’une société féconde de "familles" où tout se doit d’aller bien.
Ordre ou Liberté? Courage ou Dévotion? Amour ou Désir? Une révolution, dans notre monde actionnaire des filiations. Une place, là où l’ordre devient seule liberté, là où le courage est suspendu par une dévotion plus forte. Jusque dans nos rêves même. Un équilibre, là où l’on existe par ce que l’on fait et non par ce que l’on est. Une sincérité, là où l’amour de soi ne nous appartient plus, là où le désir des autres devient le filtre vital de notre espace intérieur.

Compter sur quelqu’un n’est-ce déjà pas le condamner ?
Dominique Lamour / Boris Bayard
____________________________________________________________________

Les avis de quelques spectateurs:
Déposer un avis sur ce spectacle


- Nous avons aimé cette adaptation sombre angoissante du chef d oeuvre de kafka....que dire de plus....un jeu d'acteur pur et magistral, on ressent tout l'amour pour le theatre le respect des auteur et l'envie de partage avec le public.
Encore merci

- J'avais relu ce roman avant de voir la pièce. L'adaptation et la mise en scène sont intelligentes. La première phrase du roman (avec les rêves agités de Gregor) est particulièrement bien rendue. Bravo au comédien qui incarne Gregor Samsa et à celui qui endosse 3 rôles. Allez-y, vous passerez une soirée très agréable

.- Trop émue, bouleversée, sidérée, je n 'ai pu revenir dans la salle pour féliciter ce quintuor fantastique , impressionnant, en osmose avec l 'esprit "torturé " kafkaien mais si réaliste!!!! Bravo!! un Gregor hors du commun!l et son jeu subtil avec Grete , nourri et apaisé par le violon...m 'imprègne encore!!
Beau travail de reécriture, de mise en scene, de maquillage!!
Je vais revenir... à bientot.

- Le roman de kafka m'avait laissé un souvenir très fort, une pièce paraissait une gageure...pari réussi .
Jeu des acteurs et actrices exceptionnel !!!
Quel talent ! Et un grand bravo pour la mise en scène .
Un régal .

- Quelle surprise. Une adaptation remarquable, une mise en scène surprenante et excellemment réussie, un jeu d'acteurs extraordinaire, des maquillages à couper le souffle. À voir, à revoir, je recommande.
À la fin du spectacle, difficile d'applaudir tellement l 'émotion était intense. On est là, on assiste, on ne peut rien faire… On subit cette métamorphose, on la vit de l 'intérieur.

- Tres astucieuses adaptation et mise en scene. Les acteurs sont excellents et apportent toute l'emotion necessaire dans des roles difficiles. Bravo

- Excellent travail de réécriture puis de mise en scène.
Le jeu des acteurs atteint une finesse admirable.
L'absurde et la cruauté d'une famille qui ne se sait pas observée... Un réalisme saisissant!

- La mise en scène est ingénieuse. Le jeu du comédien principal est formidable. Le seul bémol vient du rythme à certains moments et des rôles secondaires en manque d'élan.
Le travail reste admirable. Les choix d'habillage scénique sont ingénieux.
Bravo!

- Très belle adaptation et une mise en scène efficace qui m'a permis d'entrer tout de suite dans l'univers de la pièce et de redécouvrir Kafka avec plaisir. Des scènes très émouvantes grace au jeu subtil des comédiens et au souci du détail. Bravo.

- Univers kafkaien admirablement rendu.
Je suis encore sous le choc et le charme, comme tous les spectateurs présents ce soir (14 novembre).
Quelle performance d'acteurs !
Bravo au metteur en scène ... et à la maquilleuse.

- Très bonne interprétation, mise en scène, jeu des acteurs et réalisation de la nouvelle de Kafka. J'ai passé un excellent moment.